Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


10 doigts, 44 balles et silence

Publié par SENGHOR Mame diarra sur 11 Septembre 2013, 14:44pm

Catégories : #opinion

10 doigts, 44 balles et silence

Boom. une tour en moins. Boom. Deux tours qui s'écroulent. C'est ce qui a ému toute la planète le 11 septembre 2001.

Clac. cinq en moins. Clac. 10 en moins. C'est ce qu'ont entendu les quelques milliers d'opposants au général Pinochet détenus au grand stade de Santiago le 11 septembre 1973.

10. C'est le nombre de doigts qu'ont sauvagement amputés les hommes de Pinochet au chanteur communiste Victor Jara . 10 doigts, vous me direz, c'est cher payé pour avoir poussé la chansonnette. Pas lorsque Pinochet, avec la bénédiction du directeur de la CIA, décide d'abolir les avantages sociaux, la privatisation des entreprises et l'expansion du communisme soviétique. 10 doigts et 44 balles en rafale pour bâillonner à tout jamais les gauchistes chiliens. Dommage Pinochet, les paroles vivent au-delà d'un corps martyr, amputé, exécuté. Et aujourd'hui, les dernières paroles de l'opposant à avoir résonné dans le stade sont un hymne à la justice et à la persévérance pour les socialistes chiliens. «Le chant prend tout son sens lorsqu'il palpite dans les veines de celui qui mourra en chantant toutes les vérités».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents