Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Éduquer les élèves contre le cancer 

Publié par SENGHOR Mame diarra sur 16 Avril 2013, 16:07pm

Catégories : #société

Publié dans l'Atelier

Des experts de la problématique du poids recommandent d'éduquer les élèves sur l'alimentation pour baisser les risques de cancer et changer nos habitudes alimentaires.

La directrice de la prévention du cancer et promotion de la santé de la Société canadienne du cancer, Jacinthe Hovington, affirme que l' «on peut établir des liens entre le cancer, l'obésité et le mode de conservation». En sensibilisant les jeunes dès le plus jeune âge sur une alimentation saine, elle espère baisser le risque de surpoids et les maladies qui en découlent. «Les gens qui souffrent d'obésité ont plus de risque de développer des cancers comme celui du colon et augmentent de 55% le risque d'avoir un cancer de l'oesophage», ajoute Jacinthe Hovington. Une mauvaise conservation des viandes transformées peut aussi endommager les cellules de notre corps, augmentant alors le risque d'un cancer colorectale.

Les recommandations proposées en collaboration avec Coalition Poids, Extenso, la Tablée des chefs s'appliquent à l'école car c'est le milieu de vie le plus important pour les jeunes, après leur famille. «Cette situation peut avoir un impact important sur la qualité de l'alimentation des jeunes qui est déjà très préoccupante», explique Suzie Pellerin, directrice de la Coalition Poids.

Afin de familiariser les jeunes aux aliments et leurs bienfaits, les experts ont proposés un trio de recommandations au gouvernement du Québec et aux écoles. Il faudrait encourager les ateliers culinaires dans les écoles et les activités parascolaires. Le comité des spécialistes recommande également de soutenir les compétences culinaires en classe. Enfin, la troisième recommandation porte sur l'approvisionnement en aliments destinés aux ateliers alimentaires.

Ces ateliers sont déjà organisés dans 20 écoles de Montréal affiliées à la Commission scolaire des Navigateurs. Martine Carrière, directrice des ateliers cinq épices, anime 800 ateliers par an pour élargir les horizons alimentaires des élèves. «Chaque enfant rentre chez lui avec une recette. Et on se rend compte que ce qu'ils apprennent à l'école vont avoir un impact sur les achats des parents. Ils lisent de plus en plus les étiquettes», se réjouit Martine Carrière.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents