Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Du pain béni à plus 10%

Publié par SENGHOR Mame Diarra et MBAYE Assane sur 24 Juillet 2012, 12:00pm

Catégories : #Sénégal

Du pain béni à plus 10%

Publié dans le quotidien sénégalais Enquête

Ramadan moubarak (le bien en arabe) chez les croyants. Ramadan d'affaires dans les supermarchés qui, en ce début de jeûne, ne désemplissent pas et enregistrent de meilleurs chiffres d'affaires. Des hausses de 5% à 10% par rapport à leurs statistiques habituelles.

Deuxième pilier de l'Islam après la prière, le Ramadan est un moment privilégié chez les musulmans qui augmentent leurs dépenses alimentaires, en dépit d'une conjoncture économique défavorable pour la majeure partie des ménages sénégalais concernés. Du coup, les marchés font recettes même si ce n'est pas encore le rush.

Samedi, au supermarché Casino sis à la Médina, à Dakar, le début du mois béni bouscule un peu l'organigramme du travail. Pris d'assaut par les clients naturels et les «clients du mois de Ramadan», les lieux offrent un nouveau visage. Outre le réaménagement du calendrier des horaires, les ''rayonnistes'' doivent rivaliser avec une panoplie d'hôtesses commises sur les lieux par leurs différents services, pour écouler des produits. Certaines denrées de première nécessité comme la datte, le lait, le pain, le fromage gruyère, les saucissons, les margarines et les jus de fruits tiennent les devants, pour plus de visibilité. Parce que, explique une caissière, «ce sont actuellement les produits qui se vendent le plus, en ce début de Ramadan».

Même constat à la filiale de la même enseigne établie à l'avenue George Pompidou (ex-Ponty). Là, il n'est plus question d'observer une pause, poussée d'affluence oblige. La plupart des employés sont confrontés à un changement d'emploi du temps. «Durant les 20 premiers jours, on a des journées continues qui commencent à 8h30 pour s'achever à 18h30. C'est parce qu’il y a beaucoup de boulot», confie un des chargés de rayons de la grande surface. Au supermarché Citydia du centre ville, «les produits qui se vendent très bien sont les dattes, bien évidemment, le pain, les saucisses, le fromage, les jus et tout ce qui est charcuteries de bœuf», informe Mariama Bâ, une employée de l'enseigne.

Le succès de ces établissements marchands n'est pas un hasard. Tout est mis en œuvre pour attirer et fidéliser la clientèle. Les produits préférés des consommateurs sont vendus en promo. Et cela roule, car les chiffres d'affaires grimpent pendant le mois de ramadan : «On peut enregistrer une hausse de 5 à 10% dans notre chiffre d'affaires», avoue avec un peu de réserve le comptable de la chaîne Casino.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents